Un livre à lire et l’avoir chez soi.

messagesecretob5.gif

 

Anticancer de David Servan Schreiber

anticancer.jpgImpossible pour l’équipe de BienManger.com de faire l’impasse sur ce livre « Anticancer » sorti avec l’ambition de faire évoluer les modes d’alimentation du monde occidental. Autant le dire, j’ai démarré ce livre annoncé comme un phénomène de librairie avec beaucoup d’à priori négatifs. Je voyais déjà venir le nouveau gourou avec le nouveau régime à la mode…

Eh bien, je reconnais humblement que je me suis trompé. Au-delà du parcours personnel de l’auteur par beaucoup de points émouvant, j’ai été séduit par sa volonté de comprendre et d’expliquer les causes profondes du développement des cancers dans nos pays et les moyens que nous avons individuellement et collectivement pour infléchir ces tendances.

Au fil des pages, tout devient simple. Notre alimentation trop riche en sucres, carencée en oméga 3 encourage le développement des tumeurs. Notre environnement qui multiplie les risques d’exposition aux Polluants Organiques Persistants qui s’accumulent ensuite dans nos tissus gras favorise aussi ces tumeurs.

L’intérêt du livre est de montrer comment chacun à son échelle peut infléchir la tendance : en réduisant les sucres, en bannissant les margarines, en mangeant plus de fruits et de légumes, en mangeant moins de viande et plus de poissons, en faisant au moins 30 minutes de marche par jour et en privilégiant les aliments issus de la filière bio et de la filière bleu – blanc – cœur (aussi filière lin) .

Certains aliments sont désignés comme des champions anticancer comme le thé vert, les graines de lin, le curcuma, le sirop d’agave, le gingembre, les légumes crucifères, les légumes riches en carotène, les champignons (dont les fameux shitakés ou leur cousine occidentale la pleurote du panicaut ou oreillette que je ramasse chaque automne sur le Causse de Sauveterre) les algues, l’ail, l’oignon, le thym, le romarin, les plantes aromatiques, les tomates, le soja, les fruits rouges, les agrumes, le jus de grenade et même le vin (un verre par repas) ou le chocolat noir (70% cacao).

Bref de quoi composer des menus pour tous les jours de la semaine ! Ce livre n’interdit pas les écarts ponctuels et les plaisirs de la table mais invite à repenser notre alimentation de tous les jours.

Ce livre a déjà changé mon quotidien. J’ai arrêté le sucre dans le café, multiplié mes achats de poisson et de légumes, ajouté les graines de lin à mon petit déjeuner … Il va aussi nous inciter à vous proposer sur le site de nouveaux aliments « anticancer » à côté de ceux déjà présents.

Laurent

Il est tout à fait vrai que j’avais la pétoche en achetant ce livre, et puis pour finir je l’ai lu avec passion, j’a appris plein de choses, une fultitude.

 Je vous le conseil vivement pour les malades et les bien portants.

 

fa0b6f154ee7517619f57bf9e1b5ddae.jpg

 

 

Laisser un commentaire