Archive pour janvier, 2010

C’est cornélien…

31 janvier, 2010

 

Longévité

 

Mieux vaut être enrobé

 

Mise à jour le jeudi 28 janvier 2010 à 16 h 03

 

 

Personnes âgées

 

Les personnes de plus de 70 ans qui présentent un surplus de poids courent moins de risques de mourir dans les dix ans que celles dans le même groupe d’âge qui ont un poids normal, affirment des chercheurs australiens.

 

Le Dr Leon Flicker et ses collègues de l’Université de Western Australia aboutissent à cette constatation après avoir suivi plus de 9000 personnes pendant dix ans ou jusqu’à leur décès.

 

Outre l’indice de masse corporelle (IMC), qui permet d’estimer la quantité de graisse d’une personne, ces résultats prennent en compte l’état de santé et le mode de vie.

 

Ainsi, les participants qui avaient un IMC les classant dans la catégorie des personnes en surcharge pondérale avaient une réduction de 13 % du risque de mourir dans les dix ans par rapport à ceux avec un IMC normal.

 

Mais attention! Les auteurs des travaux n’ont pas constaté de diminution du risque de mortalité chez les sujets de l’étude qui étaient obèses.

 

Selon les chercheurs, ces données mènent à penser que les normes de masse corporelle établies par l’Organisation mondiale de la santé pour les personnes âgées en surpoids sont trop restrictives. Le Dr Flicker pense que ces normes doivent être révisées.

 

Le détail de cette étude est publié dans le Journal of the American Geriatrics Society .

 

 

 

 

Ce qui m’épate dans toutes ses études « fantaisistes » ce que nous devons rester minces

 

jusqu’à un âge avancé et ensuite grossir….Bon comprend qui voudra…6e6ed18854d3afbdabb17582f4b6eda0.gif

 

 

 

 

 

 

Un peu de zik.

30 janvier, 2010

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Pour qui sait voir…

30 janvier, 2010

 

51nhjupxljlss500.jpg

 

 

Pour qui sait voir, l’existence est un éternel nuage de parfum sortant

d’un éternel brûle-parfum, un rêve qui passe jusqu’au matin…

 » Vénérable Aryadeva »

Ne pas penser….

30 janvier, 2010

 

 

Ne pas penser.... dans Textes a mediter MoulinsPriere

 

 

Ne pas penser que son savoir actuel est immuable et vérité absolue.

Eviter d’avoir l’esprit étroit et de s’attacher à ses vues présentes.

Apprendre et pratiquer la voie du non-attachement afin d’être ouvert aux points de vue des autres.

La vérité ne peut se trouver que dans la vie et non dans les concepts.

Etre prêt à apprendre toute sa vie et à observer la vie en soi-même et dans le monde.

 

Thich Nath Hanh

L’océan de souffrances….

30 janvier, 2010

tendremamie125760808654art.jpg

 

 

L’océan de souffrance est immense,

 

Mais si vous vous retournez, vous verrez la terre.

 

Même si la graine de souffrance en vous est très forte,

 

N’attendez pas de ne plus souffrir pour vous autoriser à être heureux.

 

Lorsqu’un arbre est malade dans le jardin, il faut certes s’en occuper,

 

Mais il ne faut pas oublier non plus de regarder les arbres qui vont bien.

 

Même si vous avez de la peine dans votre coeur,

 

Vous pouvez apprécier toutes les merveilles de la vie,

 

Le lever du soleil, le sourire d’un enfant, les fleurs et les arbres.

 

La souffrance n’est pas tout.

 

Ne vous laissez pas emprisonner par votre propre souffrance.

 

Si vous avez connu la faim,

 

Vous savez qu’avoir à manger est un miracle.

 

Si vous avez souffert du froid,

 

Vous savez apprécier la chaleur.

 

Si vous avez souffert,

 

Vous savez apprécier les éléments de paradis qui sont présents.

 

Mais si vous restez enfermé dans votre souffrance,

 

Vous passerez à côté du paradis.

 

N’ignorez pas la souffrance,

 

Mais n’oubliez pas non plus d’apprécier les merveilles de la vie,

 

Pour vous-même et pour le bien de tous.

 

:*Bouddhisme7:

 

Thich Nath Hanh

30 janvier, 2010

vivreensemble.jpg

 

Vivre ensemble est un art.

Thich Nath Hanh

 

Paix des âmes Paix de coeurs…

30 janvier, 2010

Paix des âmes Paix de coeurs... dans Developemment personnel 1223872

24 janvier, 2010

299817930.jpg

 

La marque d’un grand maître spirituel réside dans sa capacité à transmettre la sagesse

avec une telle clarté qu’elle semble réellement simple 

.comme si on l’avait toujours connue,

comme si on la possédait en soi.

Si l’on me demande…

24 janvier, 2010

 

445909354small.jpg

 

Si l’on me demande un jour de décrire ce qu’aimer veut dire, je répondrais ceci :

 

Aimer, ça commence le matin par le premier regard que l’on se donne,
le premier sourire, la première caresse et le premier bonjour.

 

Aimer, c’est apporter le petit déjeuner au lit ou simplement un café,
un jus de fruits… accompagné d’une chanson d’amour
ou de mots tendres récités avec toute la gaucherie dont on peut faire preuve.

 

Aimer, c’est demander à l’autre quelle nuit il a passé et écouter attentivement sa réponse.

 

Aimer, c’est lancer à l’autre un clin d’œil complice dans la glace lorsqu’il fait sa toilette,
c’est aussi l’embrasser sans raison, juste pour le plaisir de le faire, sans rien attendre en retour.

 

Aimer, c’est prendre le temps de se regarder, de se parler et de se toucher avant d’entreprendre sa journée de travail.

 

Aimer, c’est accompagner l’être cher à la porte au moment où il se prépare à partir;
c’est de lui souhaiter une bonne journée;
c’est s’installer à la fenêtre et lui faire un signe de la main en affichant son plus beau sourire.

 

Aimer, c’est de se téléphoner pour un rien, juste pour se dire que l’on s’aime ou prendre des nouvelles.

 

Aimer, c’est de se faire des surprises sans rien  attendre en échange.

 

Aimer, c’est parfois d’accorder à l’autre la liberté de vivre pour lui-même,
sans attachement excessif, en lui laissant sentir qu’on l’aime toujours même si nos corps sont loin l’un de l’autre.

 

Aimer, c’est être assuré que nos âmes se moquent des distances
et sont tendrement enlacées en toute  situation, quelque soit le nombre de kilomètres qui nous séparent.

 

Aimer, peut aussi se résumer en une pensée lancée vers l’autre, les yeux fermées, pendant un instant.

 

Aimer, c’est de s’accueillir et de s’étreindre au retour à la maison
en goûtant tout simplement la sagesse du silence ou en s’informant de ce que l’autre a vécu durant la journée.

 

Aimer, c’est savoir se serrer l’un contre l’autre, c’est rire ou s’émouvoir ensemble,
c’est vivre à deux et nourrir cette complicité de n’importe quelle façon.
C’est aussi « faire l’amour », une partie d’un tout indispensable à la vie,
tout simplement, comme un dessert qui vient couronner un repas succulent.

 

24 janvier, 2010

88hqqwccm.gif

 

Si tu crois qu’un sourire est plus fort qu’une arme,
Si tu crois à la puissance d’une main offerte,
Si tu crois que ce qui rassemble les hommes
est plus important que ce qui divise,
Si tu crois qu’être différent est une richesse
et non pas un danger,
Si tu sais regarder l’autre avec un brin d’amour,
Si tu préfères l’espérance au soupçon,
Si tu estimes que c’est à toi de faire le premier pas,
plutôt qu’à l’autre,

Si le regard d’un enfant parvient encore à désarmer ton coeur,
Si tu peux te réjouir de la joie de ton voisin,
Si l’injustice qui frappe les autres te révolte
autant que celle que tu subis,
Si pour toi l’étranger est un frère qui t’est proposé,
Si tu sais donner gratuitement un peu de ton temps par amour,
Si tu acceptes qu’un autre te rende service,

 

Si tu partages ton pain
et que tu saches y joindre un morceau de ton coeur,
Si tu crois qu’un pardon va plus loin qu’une vengeance,
Si tu sais chanter le bonheur des autres
et danser leur allégresse,
Si tu peux écouter le malheureux qui te fait perdre ton temps
et lui garder ton sourire,
Si tu sais accepter la critique et en faire ton profit,
sans la renvoyer et te justifier,

 

Si tu sais accueillir et adopter un avis différent du tien,
Si pour toi l’autre est d’abord un frère,
Si la colère est pour toi une faiblesse, non une preuve de force,
Si tu préfères être lésé que faire tort à quelqu’un,
Si tu refuses qu’après toi ce soit le déluge,
Si tu te ranges du côté du pauvre et de l’opprimé
sans te prendre pour un héros,

 

Si tu crois que l’Amour est la seule force de dissuasion,
Si tu crois que la Paix est possible,

 

Alors la Paix viendra.

 

Auteur : Pierre Guilbert

 

 

@ espirt d’amour et de paix

12345